Tourisme solidaire

Actions solidaires en 2016

Malgré le peu de voyageurs cette saison, nous avons pu soutenir plusieurs actions :

– Maternelle.

Réalisation d’une voûte « témoin » en coupole pour montrer aux villageois à quoi ressembleront les sanitaires de l’école. Le chantier de construction de la première classe de maternelle et des sanitaires débutera le 15 janvier 2017. Nous espérons que la maternelle recevra les premiers enfants à la rentrée de septembre 2017.

– Aide au maraîchage.

Extension du système d’irrigation pour le maraîchage de la communauté des « Baye Fall » qui nous accueille sur le circuit « de village en village ».
Nous avons financé tous les matériaux nécessaires à la construction de 8 bassins.

– Achat de latérite pour la réfection de la piste du port.

D’année en année, les pluies torrentielles durant la saison des pluies ravinent les pistes,  et en particulier celle du village qui mène au petit port de pêche de Sandicoly.

Cette piste, très utilisée par tous puisque Sandicoly est un village de pêcheurs, risquait de devenir prochainement impraticable.

Cette année, nous avons financé l’achat de 112 m3 de latérite pour la réfection de la piste.

– Soutien à la cantine scolaire.

Depuis 2 ans, le PAM (programme alimentaire mondial) n’alimente plus la cantine scolaire de Sandicoly, ce qui a entraîné sa fermeture.

Après 2 années difficiles pour les enfants, le groupement des femmes du village a pris la décision de se cotiser pour prendre en charge les repas de midi des élèves du primaire.

Nous avons partagé les charges :

Le groupement des femmes achète désormais tous les ingrédients excepté le riz.

Le campement du Niombato finance les sacs de riz.

– Sensibilisation à l’hygiène.

Comme chaque année, nous poursuivons la sensibilisation à l’hygiène au travers de notre programme « Sandicoly village propre ». Résultat encourageant devant le nombre croissant de villageois impliqués dans le programme.

– Soutien de la Mutuelle de santé villageoise de Sandicoly.

La mutuelle, initiée par le campement du Niombato, fêtera ses 10 ans en 2017.

Elle rembourse actuellement 50% des frais d’hospitalisation et médicaux, et 40% des frais pharmaceutiques.

Les cotisations des villageois ne sont qu’une partie des recettes.

Comme chaque année, nous renflouons la caisse de la mutuelle pour maintenir le même taux de remboursement.

– Réparation du moulin.

Cette année encore, le moulin du village est tombé en panne (mortier fendu).

Nous avons financé la réparation.

L’année prochaine, il faudra probablement acheter un nouveau mortier.

Toutes ces actions sont financées grâce aux voyages.

Chaque voyageur verse une « part développement » de 50€.

Plus nous avons de voyageurs, et plus nous avons les moyens d’agir.

Intervention chirurgicale.

Grâce aux « amis du campement », nous avons pu financer la prise en charge totale d’une grosse intervention chirurgicale réalisée à Dakar et dont a pu bénéficier une employée du campement qui n’aurait pas survécu sans cette intervention. Merci du fond du cœur aux donateurs !

Actions solidaires en 2015

Durant toute cette saison 2014-2015, avec le matraquage des médias « ébola en Afrique de l’Ouest » (sur 18 pays, seuls 3 pays ont connu une véritable épidémie !) le secteur du tourisme au Sénégal à été sévèrement touché, dans un pays qui pourtant n’a pas connu d’épidémie et dont le gouvernement avait mis en place un contrôle sanitaire sérieux aux frontières.

Le nombre de touristes a chuté de façon alarmante.

Au Campement du Niombato, nous n’avons reçu que 25 voyageurs pour toute la saison !

Une des conséquences directes : la part développement s’est réduite comme une peau de chagrin.

Nous avons pu malgré tout soutenir cette année :

– Le groupement des femmes :

La caisse de soutien permet aux femmes de générer des fonds durant la période difficile de l’hivernage.

– La Mutuelle de Santé :

Elle est gérée par un comité de gestion villageois. Elle prend en charge actuellement 50% des dépenses de santé des membres et de leurs ayants droits. Les membres paient une cotisation et le campement  du Niombato apporte le complément  pour maintenir un taux de remboursement satisfaisant.

– Le programme « Sandicoly village propre » :

Pour la 4ème année consécutive, Claudine accompagne les femmes pour les sensibiliser et les motiver à la nécessité de gérer les déchets afin de vivre dans un environnement plus sain.

Un comité d’hygiène, composé de trois femmes et d’un homme, a vu le jour cette année.

La présence masculine au sein du comité va permettre de sensibiliser également les hommes du village pour qui, actuellement, l’hygiène n’est qu’une affaire de femmes.

Un soutien pour la construction de latrines est à l’étude. L’objectif est qu’à terme chaque « cour » soit équipée de latrines.

Actions solidaires en 2014

  • Maternelle : Réalisation d’une voûte nubienne sur le terrain du campement, étape essentielle pour sensibiliser les villageois à cette technique de construction. Voir le documentaire ci-dessous.

  • Soutien au groupement féminin : La caisse de soutien permet aux femmes de générer des fonds durant la période difficile de l’hivernage.
  • Mutuelle de santé : Elle est gérée par la commission de santé du village. C’est une sécurité sociale qui prend en charge actuellement 50% des dépenses de santé des membres et de leurs ayants droits, ce qui représente environ la moitié des familles du village. Les membres paient une cotisation, le campement  du Niombato apporte le complément  pour maintenir un taux de remboursement satisfaisant.
  • Projet village propre : Pour la 3ème année consécutive, Claudine accompagne les femmes et organise avec elles une grande fête de l’hygiène afin de sensibiliser et de motiver les villageois à gérer les déchets pour vivre dans un environnement plus sain. Le résultat est encourageant : Cette année douze cours et un quartier ont été primés.

Actions solidaires en 2013

Nous pensions que l’activité touristique allait repartir en flèche après l’élection à la présidence de Macky Sall et la nomination de Youssou N’Dour au poste de ministre du Tourisme et des Loisirs. C’était sans compter sur l’activité des islamistes au Mali et dans une partie du Sahel. Les prises d’otages et la guerre au Mali ont fait fuir les voyageurs.
L’élection présidentielle avait pourtant montré que le Sénégal est un exemple de démocratie. Depuis la décolonisation en 1962 c’est un pays stable et sûr, le seul en Afrique de l’Ouest à n’avoir connu aucun coup d’état durant ces cinquante années post coloniales. L’Islam au Sénégal prône la paix et la tolérance. Malheureusement, depuis l’Europe, il a été difficile pour les voyageurs de se faire une idée juste de la situation politique au Sénégal et la saison touristique a été catastrophique.

 PROJETS FINANCES PAR LE FOND DE DÉVELOPPEMENT

  • Maternelle : La provision que nous avions pu mettre de côté il y a 2 ans en vue de la construction et que nous espérions « grandissante » a malheureusement encore fondu cette saison. Une très bonne nouvelle pour l’année 2014 : un maçon, spécialiste de la terre crue, viendra nous rejoindre dès le mois de janvier pour une durée de 6 mois. Il encadrera et initiera les jeunes du village à de nouvelles techniques de construction. La maternelle devrait être sortie de terre en juin prochain.
  • Soutien aux femmes : La caisse de soutien aux projets féminins permet aux femmes de générer des fonds durant la période difficile de l’hivernage.
  • Mutuelle de santé : Malgré une saison difficile, nous avons pu maintenir cette année encore un taux de remboursement de 50% des dépenses de santé des membres et de leurs ayants droit, ce qui représente environ la moitié des familles du village.  Les membres paient une cotisation et le campement apporte le complément pour maintenir un taux de remboursement satisfaisant.
  • Journée de l’hygiène : Pour la 2ème année consécutive, nous avons organiser une grande fête de l’hygiène en partenariat avec le groupement des femmes du village. Le résultat est encourageant : Onze familles et un quartier ont été primés (contre seulement trois familles l’an dernier sur la base des mêmes critères).
  • Pompe manuelle pour le puits de l’école : Grâce à deux amis français, Claude et Anne, nous avons pu réaliser la pompe qui manquait au puits de l’école pour assurer une hygiène et une sécurité adéquates. Le service d’hygiène menaçait en effet le directeur de l’école d’une amende en cas de non-respect de ces règles.

Actions solidaires en 2012

Soutien annuel de la Mutuelle de Santé Villageoise.

Formation du meunier à l’entretien du moulin.

Achat d’un nouveau modèle de foyer amélioré, à l’essai.

Sensibilisation à l’hygiène environnementale auprès de la population villageoise, en collaboration avec le groupement des femmes et l’association des élèves.  Mise en place et suivi du tri et de la gestion des déchets dans le village. Création de la journée de l’hygiène au village, au cours de laquelle 5 familles ont été primées.

Concertation avec la communauté rurale pour la création d’un label « village propre ».

Les consultations de village OPH et dentaires auront lieu en fin d’année.

Démarrage du dossier « Création d’une maternelle ». Mise à disposition du terrain par le village.

Projet 2013

Construire  une école maternelle en terre crue ou terre paille, pouvant accueillir une soixantaine d’enfants répartis en trois classes.

Les perspectives :

Lutter contre l’échec scolaire pour aider l’enfant à préparer son avenir.

Lutter contre la déforestation en proposant un procédé de construction adapté au climat, aux faibles moyens des villageois et respectueux de l’environnement.

Apporter un savoir faire qui ferait des « jeunes sans formation de Sandicoly » des acteurs responsables au sein du village.

Sandicoly est en passe de devenir un modèle dans la communauté rurale en matière d’hygiène environnementale (village propre).

Ce projet permettrait à Sandicoly de poursuivre sa mission de « moteur » au sein de la communauté en matière de construction écologique.

Pour plus d’info sur ce projet, écrire à Claudine via le formulaire de contact.

Tourisme solidaire : une autre façon de voyager

Tourisme solidaire: une autre façon de voyager

Si vous pensez que voyager n’est pas uniquement synonyme de dépaysement, de soleil, d’exotisme…

Mais aussi de relations humaines et d’échanges.

Si vous chercher un moyen concret d’agir dans les villages que vous allez découvrir.

Voyagez solidaire !

Le campement du Niombato est partenaire de développement du village de Sandicoly et de la communauté rurale de Toubacouta.

Partage, aide, découverte sont des réalités que nous vivons au quotidien.

Au village de Sandicoly vous serez accueillis par le chef du village et ses habitants qui vous feront découvrir leur quotidien avec beaucoup de gentillesse et de simplicité.

Ils vous parleront de l’espoir que représente pour eux le campement du Niombato.

Le campement du Niombato s’est engagé à financer chaque année un projet de développement local.

Actions solidaires en 2011

Participation au forum sur le développement organisé par la communauté rurale de Toubacouta, à l’initiative de son Président Pape Seydou Dianko.

Soutien de la Mutuelle santé villageoise de Sandicoly.

Accueil durant une semaine de l’association française « La Case Santé » qui se déplace pour la quatrième année consécutive. Organisation des consultations oph et dentaires dans trois nouveaux villages : Badoudou, N’doumboudj Santamba et Diaglé.

Réparation du moulin à céréales du village et achat d’un nouveau moteur en partenariat avec le groupement des femmes de Sandicoly.

Toujours en partenariat avec le groupement des femmes de Sandicoly, achat de 30 foyers améliorés avec pour objectif d’équiper chaque cour du village, afin de participer au ralentissement de la déforestation dans la zone.

Construction de 13 cases communautaires d’accueil (réparties dans 5 villages).

Aide financière pour l’intervention chirurgicale de 2 enfants.

Provision pour la construction d’une maternelle en partenariat avec le village de Sandicoly.

Actions solidaires en 2010

Le campement du Niombato continue à soutenir la Mutuelle de Santé de Sandicoly. Le taux de remboursement est maintenant de 50%, que ce soit pour les ordonnances ou pour les frais d’hospitalisation.

Accueil de l’association « La Case Santé ».Cette année, 3 villages ont pu bénéficier des consultations dentaires et d’ophtalmo : Sandicoly, Keur Mama lamine et Senghor.

3 journées d’atelier clowm sur le thème de l’hygiène.

Provision pour changer le moteur du moulin à céréales du village de Sandicoly.

Action solidaires en 2009

Pour la deuxième année consécutive, le campement du Niombato a accueilli pendant une semaine l’association française « La Case Santé ».

Les consultations dentaires et OPH ont été organisées cette année dans 2 villages, Sandicoly et Keur Mama Lamine.

Le campement du Niombato continue à soutenir la Mutuelle de santé. Le taux de fréquentation des structures de santé par les villageois est encourageant. Les adhérents de la Mutuelle représentent environ la moitié des familles du village.

Actions solidaires en 2008

Accueil au campement du Niombato durant une semaine de l’association française « La Case Santé », composée de dentistes, ophtalmo et opticiens.
Organisation des consultations dans le village de Sandicoly.
Beaucoup de travail pour l’équipe et des moments intenses d’émotions, de partage et de chaleur.
Le très fort taux de fréquentation des consultations durant toute la semaine nous engage à reconduire cette expérience.
De nombreux villageois sont venus de très loin, à pied ou en charrette. Aussi il nous semble judicieux pour l’an prochain que l’équipe de « La Case Santé » se déplace.

Côté Mutuelle de santé, bilan positif avec une bonne gestion et une augmentation de la fréquentation des structures de soins (Hôpital de Sokone et dispensaires).
Le taux de remboursement pour les adhérents passe à 40% pour les ordonnances et 50% pour les frais d’hospitalisation.

Installation de 2 lanternes solaires pour l’éclairage de la case de santé de Sandicoly.

 

Actions solidaires en 2007

La Mutuelle de Santé villageoise de Sandicoly a vu le jour avec pour objectif de favoriser l’accès aux soins pour tous.

A partir du 1er septembre 2007, la Mutuelle a pu rembourser à ses adhérents 30% du montant des ordonnances, et 40% des frais d’hospitalisation.

Les recettes proviennent en partie de la cotisation des adhérents, et en partie de la générosité des Amis du Campement du Niombato (environ 50% des recettes).

Pin It on Pinterest

Share This